Critique: Farfadet - F.A.R.F

Par le dimanche, 22 septembre 2013 15:50 | Critiques CD

Thymz, notre plus récent collaborateur sur DISQC, nous offre son analyse de l'album « F.A.R.F. » sorti le 27 août dernier.

Blues d’automne, soir d’automne, je réécoute quelques albums qui ont souligné certains moments de mon secondaire, la vingtaine qui arrive, ma mémoire qui repasse des rencontres qui m’ont marqué, le goût d’écrire un peu, critique de F.A.R.F. started.

 

Farfadet, un nom qu’on a tous déjà entendu si on est minimement proche de la scène hip-hop québécoise. Avec 2 albums présentement en magasin (un solo et un en duo), quelques street-albums et des collaborations par-ci par-là. On peut même le voir régulièrement à Musique Plus pour parler des ses projets, vidéoclips et d’artistes de son entourage un peu plus dans l’ombre.

 

J’ai vu Farf quelques fois dans des shows, entre autres les WordUP! Battles. C’est un gars qui dégage une énergie très positive, de la bonne humeur d’un gars qui aime la vie et les gens qui l’entourent. Mais l’album est sombrement positif. J’ai aimé les messages à la jeunesse. Celle qui est artificielle, celui qui veut jouer les thugs ou celui qui s’enfuit derrière le chimique pour oublier ses problèmes. Beaucoup de morceaux solo, il n’a pas senti le besoin de se tirer partout pour vendre 20 copies de plus, j’apprécie ça. Je ne comprends pas pourquoi Farf n’a pas envoyé ’’Quoi d’bon’’ dans les radios commerciales, tant qu’à moi c’est exactement ce que les gens veulent entendre sur ces radios. On aurait entendu le track souvent cet été! Une de mes préférées d’ailleurs.

 

« À cette époque, demande-z'y pas d’être amoureuse.

Elle les connaît, les relations houleuses qui finissent douloureuses »

 

La technique est clean, les beats sont clean, les lyrics sont clean, les bouts de chant sont clean, bref, l’esthétique de l’album est clean… Mais j’ai l’impression d’être en 2009 quand j’écoute l’album. Je sais que Farf travaille depuis longtemps sur ce nouveau record solo, il a fait plusieurs chansons justement en 2009 et 2010.

 

J’ai trouvé l’ensemble de l’album soft. Sur le projet, on voit qu’il essaie de parler et non de crier son message. Ça manquait de présence et j’accroche plus ou moins. Où je veux en venir? C'est qu'après plusieurs écoutes, j’ai retenu seulement quelques bouts de track où il était plus présent, sinon ça me fittait pas dans l’oreille. C’est plate à dire mais ça manquait de Rymz. C’est une question de vibe, c’est certain, mais j’ai pas accroché à certains tracks qui divisent mon attention en deux puis me font lire autre chose en même temps, pour que 2 minutes plus tard, je m’rends compte que j'écoute même pu l'album.

 

Top 3

1.  Le meilleur des deux mondes
2.  Quoi d’bon (avec Charlypop)
3.  Avant qu’on s’arrache (avec Rymz)

 

Pour toutes questions, commentaires ou demandes
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

L'album F.A.R.F. est disponible en magasin, sur HHQC et iTunes.

Suivez Farfadet sur Facebook, Twitter et Instagram

Suivez DISQC sur Facebook, Twitter, Instagram et Tumblr.

 

F.A.R.F.
Farfadet
Chansons 14 Commentaires 0
3 out of 53 out of 53 out of 53 out of 53 out of 5
Sortie 27 août 2013
Format Album
Style Conscient / Pop
Label Silence d'or

comments powered by Disqus