Critique: Un Souldia version 2.0 (Krime Grave)

Par le mercredi, 08 octobre 2014 19:54 | Critiques CD

Souldia, un habitué des sorties d'album puisqu'il en est à son 5ième en 5 ans. D'Art Kontrol à Krime Grave, Souldia parle pour son quartier, défend ses petits frères. Beaucoup plus mature dans ce nouvel opus, on a l'occasion de voir l'enfant chéri du rap de Québec dans toute sa splendeur.

Quand je dis qu'on a droit à un Souldia plus mature, on peut le remarquer dans les choix des instrumentaux, le flow, les paroles, on peut voir qu'il vieillit comme une bonne bouteille de vin. Quand j'ai vu le professionnalisme mis dans les videoclips précédant l'album, j'attendais le 30 septembre avec impatience. J'ai remarqué le membre de FaceKché sur le next level. Puis malgré la pression de tout la ville de Québec sur son dos, j'pensais pas qu'il allait réussir à nous présenter un album aussi excellent. Pourtant, c'est triste à dire, mais il y a à peine quelques mois, j'avais un dédain du rap de Québec. Les albums sortis avant celui-ci, à faible mot, m'avaient vraiment pas impressionnés. J'trouvais que les multi-syllabes n'était pas sincères, venaient pas du coeur, mais finalement Souldia est le même qu'avant, mais version 2.0.

 

 

Mordor, Krime grave, Condamné, Le monstre, Tête de mort (surtout celle-là) et Génération perdue sont toutes des classiques. Le vibe sombre de l'album est rassurant: après l'écoute on se sent plus fort. Avec cet album, il va clairement venir rechercher des fans peut-être perdus au fil du temps, tannés du "même verse avec des phrases construites différemment". Je le dis depuis le début de mon texte, et j'en fait le titre de ma critique, on a droit à un Souldia très évolué. C'est pas pour rien qu'il confirme avec cet album qu'il est, aisément, sur la coche supérieure du rap de Québec.

 

Il amène tout l'monde qui ont participé à l'abum dans le concept, quelques-uns s'intègrent bien (Infrak, Die-On, Saye, Paranoize et Frékent), d'autres ont suivi de misère (Shoddy et Féros). D'ailleurs, j'ai vu une belle évolution d'Infrak, l'expérience d'un album lui a fait le plus grand bien.

Du rap à saveur de ciment level infini +1. J'ai pas aperçu quelque chose du genre encore au Québec. Fan de Souldia ou non, cet album vous plaira, ou du moins certainement quelques chansons viendront vous chercher, garanti.

PS. Quand je dis que je n'ai pas aperçu quelque chose de semblable jusqu'à maintenant, n'oubliez pas qu'il ne faut pas comparer les pommes avec les oranges...
 

Top 3
1. Tête de mort
2. Condamné
3. Mordor
9/10


Suivez DISQC sur FacebookTwitterInstagram et YouTube

Auteur: Thymz (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)


comments powered by Disqus