Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 204

Critique: Jamikaz - Phenix EP

Par le lundi, 20 octobre 2014 12:07 | Critiques CD

Jamikaz, Jamikaz, Jamikaz, en un mot : Wow. Le Phénix m'a laissé en cendre. Du rap pur et dur.

Il me rappelle le bon vieux temps du hip hop. L'époque de la Funky Family. Les refrains bercent avec une belle mélodie et des échantillons vocaux sont joliment exécutés par Dostie qui assure la production. Chapeau pour la musique.

 

 

Une plume imprévisible dans le sens que lorsque l'on s'attend à une rime grave, elle est au rendez-vous et korsque l'on s'attend à une image percutante, elle apparait également. Je dois dire bravo au jeune homme et à son choix de mots et aussi à la puissance de ces invités : tous des lyricistes qui laissent libre cours à l'art plutôt qu'au commerce, au côté obscur plutôt qu'au laisser-aller facile; la preuve sur Ninjam.

Jamikaz semble être un éternel pessimiste pour lequel l'envers du décor reste un avenir positif et prometteur. Le film derrière le texte est un thriller sombre teinté d'un espoir triste.

Son association avec un producteur exclusif prouve son engagement et son engouement décisif pour la communauté hip hop d'ici. Jamikaz est un artiste au phrasé d'activiste du béton, un son comme Soleil résume ce style plus que respectable.

Les amoureux de hip hop cru et ceux qui veulent se ressourcer et s'éloigner du "hip pop" trouveront leur affaire en écoutant Phénix. Les plus avantureux oseront peut-être poser leurs propres textes sur les deux instrumentaux cadeau à la fin du EP.

 


Suivez DISQC sur FacebookTwitterInstagram et YouTube

Auteur: Ibou Sans H (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)


comments powered by Disqus