Critique: Rainmen, le DVD (09-09-09)

Par le lundi, 12 octobre 2009 00:07 | Critiques CD

C’est dans une petite salle à moitié remplie, au cinéma de la rue Beaubien, qu’avait lieu le lancement du DVD de Rainmen, « 09/09/09 ».

Pendant près de deux heures, des séquences vidéo tournées durant les dix dernières années dévoilent le parcours du groupe dans le rap game. Parfait pour ceux qui veulent tout savoir sur le groupe, ce film-documentaire est aussi excellent pour en apprendre d’avantage sur l’évolution de la scène québécoise en générale…

Deux époques

La première moitié du film est définitivement la plus captivante. Elle est accompagnée d’une narration qui a du mordant et qui nous explique toutes les situations par lesquelles le groupe est passé. On y apprend comment les gars se sont rencontrés, comment ils ont obtenu leur contrat de disque, comment les choses étaient différentes. 1998, c’était la bonne vieille époque ! Pantalons XXL, têtes tressées. Nauf et Outra ont vécu le rêve de tous les rappeurs québécois à la puissance dix. Leur clip passait 20 fois par jour à la télé. La radio jouait également leur single. Le groupe était en tournée à temps plein. Partout au Québec, les shows s’enchaînaient aussi bien que les entrevues à des émissions de radio et de télé pour le grand public. Ils ont mis les pieds en France, fait le tour des radios, donné un seul spectacle et vendu 6,000 albums en une semaine là-bas. Ici, ils en ont vendu deux fois plus. Les fans de rap étaient assoiffés. L’engouement pour la sortie de leur premier album, Armageddon (1998), était massif et leur maison de disque avait investi pas moins de $250,000 ! Même 10 ans plus tard, leurs vidéo-clips de l’époque n’ont pas mal vieilli. Pas d’chilling et Move On restent toujours aussi bons à voir qu’à entendre. Du professionnalisme sur tous les points : création, réalisation, promotion…

S’en suit la deuxième moitié du film. On passe de 1998 à 2006. La raison de leur disparition pendant 8 ans reste malheureusement nébuleuse. Le film devient franchement moins intéressant car on y perd la narration qui reliait les séquences vidéo entre-elles sous forme d’histoire continue et le montage est également moins bien réalisé, moins fluide. Parallèlement, la scène rap au Québec perd elle aussi toute sa grandiosité. Leur deuxième album, Bi’ne$$ Légal, voit le jour dans un nouveau contexte. Le nombre de rappeurs est en augmentation alors que les ventes d’albums sont en diminution depuis la popularisation du piratage-mp3. Les spectacles reprennent pour Rainmen, mais sur une base beaucoup moins régulière. Ensuite, Rainmen sortira 1 produit par année, pour faire face aux nouvelles règles du marché, ils distribuent eux-mêmes leur mixtape Ultimate Djol et réalisent des vidéo-clips amateurs pour le web. Rien à voir avec les moyens utilisés à l’époque du premier album. L’année suivante, ils lancent de la même manière le street-album Armageddon 12-21-12 tout en faisant un certain retour aux sources de leur premier album, comme le titre du projet en témoigne. Encore un an plus tard, voici maintenant le bilan de leur carrière dans le DVD 09-09-09.

L’évolution du rap, de la scène québécoise et de la crise mondiale de l’industrie du disque… rien pour arrêter Rainmen qui s’adaptent continuellement et qui foncent toujours avec la même détermination qu’à leur début.

 

09-09-09
Rainmen
Chansons 1 Commentaires 0
4 out of 54 out of 54 out of 54 out of 54 out of 5
Sortie 09 septembre 2009
Format Film / DVD
Style
Label Ultimate Djol Entertainment

 

Publié pour la première fois sur Hiphopfranco.com

Alex Dilem

Fondateur, Éditeur, Chroniqueur, Photos preneur, Vidéos monteur, Choses faiseur, Webmaster, Anticipateur, etc.

Site internet : alexdilem.tumblr.com E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

comments powered by Disqus