Critique: MoyaLuv - Fruit de la passion

Par le jeudi, 17 janvier 2013 09:19 | Critiques CD

Rap sucré (biologiquement)

Moyaluv, Moyaluv, Moyaluv... C'est qui ou quoi l'amour du Moya ? 

En gros, c'est le nouveau groupe de Lexxik (Bombass3rd, The Hend), accompagné du beatmaker Braka (Saint-Phonik Prod) et de Alxi (studio Soundbox) qui ajoute de la guitare basse et qui s'assure du mix final.

Trois artistes qui, sans être très connus, ne sont pas des never-heard du tout, s'unissent pour faire un supergroup ? Hmmm, ça m'intéresse !

 

Ça semblait bien sur papier, mais à la première écoute j'ai été plutôt déçu... Je n'ose pas faire une critique trop négative parce que tout au long de l'album Lexxik sonne comme le bon-dude-que-tu-ne-veux-pas-offusquer par excellence. Quand on l'entend on a l'impression qu'il sourit continuellement quand il rap, il n'est jamais fâché ou énervé. Le problème c'est qu'on dirait ça sur chaque track. Même les tracks plus tristes ou profondes ont une vibe joyeuse à cause de la façon de spit de Lexxik qui ne transmet pas vraiment les émotions attendues.

C'est toujours le même flow d'un bout à l'autre des 13 pistes... Disons que sur la chanson "La nuit elle pleure" le featuring de Ross de Mouvement Parallèle fait vraiment du bien. Ça fait du bien d'entendre un peu de variation, même si c'est seulement pour un verse. Même chose pour le refrain de la chanteuse Amaze.

 

Lexxik n'est pas un mauvais MC, il s'écoute habituellement bien. Il a du talent et s'applique dans ses textes. J'avais bien aimé son maxi Orange (2009). Je ne sais pas si c'est le fait qu'il y avait plus de featurings ou si il se forçait d'avantage à l'époque, mais sur Fruits de la passion il a l'air réellement blasé du rap.

Les productions sont excellentes. Mon style? Bof, pas vraiment. Je suis plutôt du genre bangers, alors que ça c'est du boombap classique à base de samples de vieux soul avec un drumkit simple, mais ça sonne quand même très bien. Ça serait me mentir à moi-même de dire le contraire seulement parce que ce n'est pas ce que je préfère. Pourquoi changer une formule gagnante...

Pour ce qui est de Alxi, il fait très bien sa job de technicien du son. Le projet sonne professionnel, c'est bien mixé et tout... Je suis juste un peu déçu du fait qu'on ne remarque pas plus sa basse. À part sur les chansons "Moyaluv" et "Poulet Pressé" je ne l'ai pas remarqué plus qu'il faut... Pour ne pas dire pas du tout.

 

 

Si on prend comme références d'autres projets hip-hop avec instruments live (Movèzerbe, BlackRoc, The Roots, Hocus Pocus), on entend clairement les instruments rajoutés au beat de la machine, mais dans le cas présent, c'est difficile de dire qu'est-ce qui est samplé et qu'est-ce qui est joué live. Certains me diront peut-être que c'est du nit-picking pour rien, mais personnellement quand on m'annonce un projet où y'a de la basse ou n'importe quels autres instruments, et qu'on ne remarque presque jamais le musicien, je trouve ça, encore une fois, un peu décevant.

Disons que chaque track s'écoute bien individuellement, mais si on écoute le tout d'un coup, je trouve que c'est un peu fade. Tout le long j'ai l'impression d'écouter une version monotone de l'album de Movèzerbe. Disons que les similitudes sont là : Un supergroup constitué de boombap cats, avec des instruments live et beaucoup de rap à thème, et même parfois des thèmes semblables (Papier de Movèzerbe et Cour à Papier de Moyaluv).

Dans l'ensemble, je me dois d'admettre que c'est très bien réalisé, très bien produit et que c'était un projet qui m’intéressait extrêmement... La réalité n'a pas rencontré mes attentes. Moyaluv, va falloir vous dépasser la prochaine fois !  -- A.BAKK

 

Fruit de la passion
Moyaluv
Chansons 13 Commentaires 0
3.5 out of 53.5 out of 53.5 out of 53.5 out of 53.5 out of 5
Sortie 04 décembre 2012
Format Street Album
Style Boom Bap
Label

 

Shout out au track:

La nuit elle pleure (ft. Ross), cette collabo me donne envie d'en entendre plus de Ross.

L'album est en écoute et download sur moyaluv.bandcamp.com. Malgré ma critique légèrement négative, je vous invite à vous faire votre propre opinion et à la partager dans les commentaires ci-dessous. Vous pouvez aussi m'envoyer des bêtises sur twitter @Bakobak si vous trouvez que je ne suis pas assez "puriste".

- Suivez MoyaLuv sur Facebook et Twitter (@LexxikOrange et @Braka47).

Alex Bakk

Chroniqueur.

Jeune trifluvien de 19 ans, originaire de la Rive-Sud de Montréal, passioné de rap US. Donc pourquoi pas essayer de donner de l'exposure au côté Anglo du Québec ?

Site internet : twitter.com/Bakobak E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

comments powered by Disqus