La Soufflette: Saine Scène x Opulence Family (Photos)

Par le dimanche, 25 janvier 2015 20:31 | Spectacles

Photos du party de lancement de La Soufflette, le légendaire cocktail qui frappe sans t'avertir. C'était samedi dernier au Sporting Club Montréal, 4671 Boul Saint-Laurent.

Je ne connaissais pas l'endroit, le Sporting Club Montréal, et je ne connaissais pas non plus de quels ingrédients était composé le drink spécial de la soirée, La Soufflette. Il est intéressant de mentionner que "prendre une soufflette" est une expression haïtienne qu'on pourrait traduire en bon québécois par "manger une claque su'a yeule". Mon degré d'excitation était donc au maximum.

 

Propulsé par Saine Scène (qui fait la promotion de l'art et de la culture dans le domaine événementiel) et par Opulence Family (qui sortira un album de rap au mois de mars), la soirée avait une ambiance de house party.

Le sous-sol du SCM ressemble à celui d'une maison. Avec un plafond vraiment bas. Avec une table de ping-pong du Walmart pliée dans un coin pour faire de la place aux invités qui veulent danser. Et avec pour vestiaire un portemanteau en libre service, à pleine capacité, avec des coats empilés à côté. Gros turn up à la bonne franquette. Feel good music. Tout le monde est content d'être là, comme dans le clip Music de Erick Sermon, mais en moins bling-bling. Tout le monde s'amuse. On se sent comme chez des amis.

Deux téléviseurs à écran plat sont accrochés sur un mur et passent en loop des clips du vieux Batman des années 60 et des extraits d'un film de Blaxploitation — i.e. un pimp avec un afro en boule disco qui soufflette des crackheads avec du kung-fu chorégraphié. Les logos de Saine Scène, Opulence Family (OPF) et Barefoot Wine, fière commanditaire de la souffletterie, font des apparitions à l'écran. Les tweets qui contiennent le hashtag #soufflette défillent également. Quelqu'un a pris le temps d'organiser une présentation multimédia à la fine pointe de la technologie.

 

Les DJs de l'événement, Cozy, Dr. MaD et JoΠ, avec leurs invités J.u.D. et Walla P, poussent un peu de new school, mais surtout les classiques hip-hop des 90's et début 2000 (ATCQ - Find a Way), un peu de RnB à l'ancienne (Lucy Pearl - Don't Mess With My Man), du Funk b-boy style, du rap français funky (Aliance Ethnik - Simple et Funky), et du rap local, surtout des proches des DJs (ALAIZ - Kolanget), et un peu de trap queb (Telus - Farine Blanche).

 

Pour ce qui est de La Soufflette, c'est un pur délice. Le breuvage a la qualité d'être un peu plus fort en pourcentage d'alcool qu'une consommation moyenne, tout en présentant une douceur fruitée, santé et rafraîchissante, à s'en lécher le bec. La Soufflette est une gifle qui se prend bien.

 

Suivez SAINE SCÈNE sur Facebook, Instagram et sainescene.com
Suivez OPULENCE FAMILY sur Facebook et Soundcloud
 

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

Soufflette Launch Party

> Regardez l'album photo complet sur Facebook !


Suivez DISQC sur FacebookTwitter, Youtube et Instagram

Texte et photos par Alex Dilem


comments powered by Disqus